Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hier chez Karim Rissouli, dans l’émission C politique sur la 5, les invités étaient François Ruffin et Gilles Perret qui parlèrent de leur film « J’veux du soleil » : une rencontre avec cette « France d’en bas » que Macron a par trop ignorée, voire humiliée, et qui s’est drapée de gilets jaunes pour se distinguer et s’affirmer. Ce film dont j’ai pu voir des extraits m’a inspiré ce sonnet.

 

Le soleil luit dans les villes et dans les champs....

 

« J’veux du soleil » est un film réconfortant

Que Ruffin a conçu sans perdre sa boussole.

Avec Gilles Perret, un cinéaste militant,

Il a fait le tour des ronds-points en bagnole.

 

Et après Amiens, beaucoup d'autres dans toute la France,

Dans cette "France d’en bas", soudain soubresautière.

Les voici tous deux captant les doléances

Des citoyens de l’ombre qu’ils mettent en lumière.

 

Ce ne sont ni trublions, ni criardes bougresses,

Que ces femmes et ces hommes souvent impécunieux

Vivant très chichement ou en grande détresse.

 

Ils se morfondaient tous dans la déréliction

Mais découvrant un jour à deux pas de chez eux

Qu’ils étaient des milliers, ils passèrent à l’action.

 

Vivaaaaa !

 

JB

 

La pub qui s'inscrit dans les textes est récente. Elle se fait contre ma volonté sans qu'on m'ait demandé mon avis. Ne la lisez surtout pas. C'est une intrusion.  

j'veux du soleilj'veux du soleilj'veux du soleil
j'veux du soleilj'veux du soleil
j'veux du soleilj'veux du soleilj'veux du soleil
j'veux du soleilj'veux du soleil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :