Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Europe et les Grecs

 

75% des Grecs vont voter pour des partis hostiles à l’Europe. Ce virage à droite est très regrettable mais l’intransigeance de  Bruxelles a mis beaucoup de gens sur la paille. Elle a contribué à la paupérisation du pays et en particulier des moins aisés de la classe moyenne. Il est étrange que l’« Europe » divinité de la Grèce antique, soit aujourd’hui l’objet d’un tel rejet. Cela méritait bien quelques quatrains.

 

L’Europe et les Grecs…

 

Pour les Assyriens Ereb était le couchant

Et Assou le levant, d’où l’Europe et l’Asie

Mais c’est à Tyr située jadis en Phénicie

Que le roi Agénor engendra cet enfant

 

Son nom définitif est donc né au Liban.

Les Grecs, hardis marins, avides de conquête

Dépêchèrent le grand Zeus pour ravir la coquette

Qui contemplait les flots sous le soleil couchant.

 

Une guerre opposait ces deux mondes rivaux

Qui sur la mer s’affrontaient avec âpreté

Pour commercer, déjà, et Europe, ce joyau,

Devint pour les Hellènes une divinité.

 

Mais voici que la Grèce d’aujourd’hui la rejette

Ses sujets ne voteront pas en sa faveur

Elle les a écrasés sous le poids d’une dette

Comme pour se venger de Zeus, son ravisseur.

 

Elle n’a plus rien de grec cette Europe du nord

Qui s’est laissé séduire, cette fois, par le veau d’or.

Contrairement au grand dieu qui l’avait fécondé

N’étant pas de l’Olympe, l’amant est infondé.

 

Mais puisqu’elle le préfère au blanc taureau hellène

Qu’elle aille donc se faire voir ailleurs que chez les Grecs

Cette Europe qui s’affiche bien trop loin d’Athènes

 Va lui dire ce peuple qu’elle a mis presque à sec

 

JB

L'Europe et les GrecsL'Europe et les Grecs
L'Europe et les GrecsL'Europe et les Grecs
L'Europe et les GrecsL'Europe et les Grecs
L'Europe et les GrecsL'Europe et les Grecs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :