Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le commando Hubert

J’ai attendu que l’intérêt des médias pour la mort héroïque de Cédric de Pierrepont et de Alain Bertoncello retombe, et il est vite retombé, pour écrire ce poème.  

 

Le commando Hubert.

 

Il faut qu’ils soient tués pour que l’on parle d’eux,

Qu’on découvre ces braves qui vivent avec passion

Dans un très grand secret une vie d’exception

Qu’ils sont prêts à donner quand le devoir le veut.

 

Cette élite guerrière pratiquant tous les sports,

Qui sait frapper et fuir sans avoir été vue,

Peut aussi tomber nez à nez avec la mort

Qu’elle a souvent défiée, tant de fois entrevue.

 

Pour éviter que leur raid ne tourne au carnage,

Les deux hommes abattus dans la fleur de l’âge

Ont couru sans tirer vers les preneurs d’otages 

Et permis à leurs hommes, par un meilleur ciblage,

 

De tuer les tueurs sans blesser les captifs.

Ils se sont donc jetés au moment de l’action

Sous les balles pour que soit réussie leur mission

Et cette abnégation nous laisse admiratifs.

 

Tant d’efforts, de vaillance pour, au cours d’une approche,

Se faire cribler de balles si loin de sa patrie !

Mais dans ce commando qui est une fratrie,

Il faut savoir être sans peur et sans reproche.

 

Un pour tous, tous pour un, pourrait être leur devise.

Leur ambition n’est pas d’être mis en lumière

Ils fuient tous les médias et leur nocive emprise

Sur tant de vaniteux dont ils sont le contraire.

 

Dans ce monde que polluent les calculs frauduleux,

D’affairistes aveuglés par de fausses valeurs,

Il est bon de savoir que des hommes de cœur

Incarnent encore les vraies. Ce sont nos derniers preux.

 

VIVAAAA !

 

JB

Le commando HubertLe commando Hubert
Le commando HubertLe commando Hubert
Le commando HubertLe commando Hubert
Le commando HubertLe commando Hubert
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :