Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bagatelle...

Le grand Michel Serres est mort. Déjà sa voix teintée d’un doux accent occitan me manque. Puisse-t-il dans l’errance stellaire qui l’attend désormais, se poser un jour dans un jardin aussi envoûtant que celui de Bagatelle où nous nous  promenions hier.

 

Bagatelle

 

Comme Rilke, je fus hier ce « contemporain des roses »

Pour quelques heures seulement, par une journée très belle

Où les subtiles effluves de leurs âmes écloses

Exaltaient l’ambiance des jardins de Bagatelle.

 

Ciel ! Que d’aimables couleurs, que de douces fragrances

Choyaient mon regard, envoutaient mon olfaction

J’étais comme plongé dans un bain de jouvence

Oubliais mon grand âge et ma trouble vision.

 

Tout était clair et pur en moi et au dehors

Je ne marchais plus mais flottais sous les ramures

Et d’un kiosque charmant contemplais le décor

 

De ce lieu enchanteur empli des doux murmures

D’une cascade proche aux bruissements chuchoteurs

Tous près de la grande ville, si loin de ses clameurs.

 

VIVA !

JB

Bagatelle...Bagatelle...Bagatelle...
Bagatelle...Bagatelle...
Bagatelle...Bagatelle...
Bagatelle...Bagatelle...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :