Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La nageuse qui nage à l'envers

Chaque matin à huit heures trente une de mes proches voisines me récupère pour aller nager. Nous retrouvons là-bas d’autres dames antiboises matinales qui viennent prendre leur bain avant de retourner vaquer à leurs occupations, à l’heure où les touristes commencent seulement à arriver sur les plages pour y passer leurs journées. Dans une mer encore déserte où nous nageons durant presque deux heures, j’ai l’insigne privilège d’assister non seulement à leurs ébats mais aussi à leurs débats orchestrés avec maestria par mon aimable voisine. A l’instar des tribus amérindiennes je l’ai baptisée « La nageuse qui nage à l’envers ». Voici pourquoi.

 

 

Les nageuses d’Antibes

 

La mer a parfois des imprécations sévères

Quand le vent la flagelle et qu’elle est en colère.

Ce matin bien que proche elle me paraît très loin

Et me susurre des mots inaudibles mais sereins

 

Donc j’y vais de ce pas avec ma voisine

Qui nage à reculons quand avec ses copines

Elle papote dans l’eau comme sur une terrasse

Durant deux kilomètres sans jamais être lasse.

 

C’est une performance qui vraiment me sidère

De faire tant de chemin en nageant à l’envers

Et en regardant toutes ses interlocutrices

 

Qui, elles, nagent normalement et discutent de tout

Avec cette naïade qui gère leur bagout

Sans jamais ralentir sa brasse novatrice.

 

VIVA

 

JB

 

La nageuse qui nage à l'enversLa nageuse qui nage à l'envers
La nageuse qui nage à l'envers
La nageuse qui nage à l'enversLa nageuse qui nage à l'enversLa nageuse qui nage à l'envers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :