Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Leurre

 

 

Al Bagdadi, un leurre que les Américains avaient en réserve et qu’ils gardaient bien au chaud pour s’en servir au moment le plus opportun. Ce fanfaron de Trump étant dans une situation critique après l’abandon des Kurdes de Syrie, hop ! Voici  le calife sanguinaire qui sort de sa boite.

Il en avait été de même avec Sadam Hussein capturé par les Kurdes et caché jusqu'à ce qu’en 2003 après une fausse opération filmée destinée aux journaux télévisés, Washington daigne le faire apparaître au grand jour pour un procès très médiatisé qui rehaussa provisoirement la cote  du locataire de la maison blanche d’alors : Bush Junior.

Al Bagdadi était localisé, circonscrit, cerné. Il n’y avait plus qu’à le coincer. Voilà qui est fait.

Nonobstant, il y a un leurre autrement plus pernicieux et tenace qui continue de nous appâter et de nous piéger depuis des millénaires.

 

Le leurre…

 

Comment peut-on croire encore à l’Etre Suprême

Ce leurre utilisé, par des chefs comme Moïse

Ou Mahomet, qui usèrent de ce stratagème

Pour conquérir des terres qui n’étaient pas promises ?

 

Comment peut on prier un éternel absent

Qui n’a jamais mis fin à l’injustice humaine

Et qui fut dans l’histoire la cause de tant de haine

De terreur, d’hécatombes, de conflits incessants ?

 

D’un humble charpentier, Jésus avait la foi  

Une foi qui l’incitait à aimer son prochain

Surtout s’il était pauvre et ne possédait rien.

Pour ça, il fut puni et cloué sur la croix.

 

Certes il a cru vraiment être le fils de Dieu,

Mais « ce père » qu’il pensait très miséricordieux

Le laissa périr comme le pire des misérables

Après une agonie qui fut interminable.

 

Le paradis des humbles est toujours dans les cieux

Seul celui des nantis est situé sur terre.

Eh oui, cher « fils de dieu », tu n’avais pas de père,

Mais tu as, depuis ta mort, fait rêver tant de gueux.

 

Ce « royaumes des cieux » ou ces « jardins d’Allah »

C’est sur notre planète qu’il faudrait les bâtir

En chassant tous ces leurres qui pour nous abêtir

Osent encore nous promettre de glorieux au-delà.

 

 Viva la libertad ! Vivaaa !

 

JB

 

Le LeurreLe Leurre
Le LeurreLe Leurre
Le LeurreLe Leurre
Le LeurreLe LeurreLe Leurre
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :