Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AZAWAD

Quelques quatrains pour remettre les pendules à l’heure concernant la force Barkhane qui opère au Mali et le vaillant peuple Touareg qui s’allierait avec le diable, s’il le fallait pour retrouver son pays rayé de la carte de l’Afrique. L’histoire est sans pitié parce qu’elle n’oublie rien.

 

Azawad.

 

 

 

 

 

 

 

L’opération Barkhane, cet écran de fumée,

N’a lieu que parce qu’on oublie une réalité.

Le Sahara a toujours été habité

Par les Touaregs qui s’y étaient accoutumés.

 

Ces peuples du désert contrôlaient une région

Mordant sur Niger, Mali, Lybie, Algérie

Et Burkina Faso. C’était une nation

Qui fut victime d’une mémorable escroquerie.

 

Ils parlent le tamasheq, une langue berbère,

Sont de grands chameliers et d’excellents pistards.

Depuis des millénaires ils vivent sur ces terres

Ce sont eux ont peint les fresques du Hoggar.

 

Ils ont eu des royaumes, de grandes chefferies

Qui contrôlaient les oasis des sédentaires

Les troupes coloniales subirent des coups sévères

Avant de vaincre ces combattants aguerris

 

Et quand elles occupèrent cette région désertique

Pour bénéficier de leur appui stratégique,

Elles promirent aux Touaregs qu’ils auraient leur Etat

Si un jour elles devaient quitter le Sahara.

 

Dans l’espoir de récupérer une patrie perdue,

Que de vaillants goumiers sur ces vastes étendues

Avec l’armée française qu’ils estimaient loyale

Sont tombés pour défendre leur terre ancestrale.

 

Mais les paroles de soldats sont hypothétiques

Et en haut lieu on les bafoue facilement

Quand elles contrarient la réal-politique

Que pratiquent sans gêne tous les gouvernements.

 

Bien avant le départ de tous nos militaires

Les cartes de la région étaient déjà tracées

Et le pays Touareg entièrement effacé

Par de fausses frontières, insanes et arbitraires.

 

Ce pays a un nom. Il s’appelle Azawad

Comme le pays des Kurdes s’appelle Kurdistan.

On a cru les supprimer en les occultant

Eh bien non ! Ils résistent, lancent des algarades

 

Et veulent, au grand jour, avoir droit d’exister.

On peut comme Erdogan tenter de les soumettre

Ou comme la force Barkhane chercher à les pister

Ils savent s’estomper pour mieux réapparaître.

 

Si certains Touaregs rejoignent les groupes islamiques

C’est pour bénéficier d’armes et de logistique

Que leurs fournissent les zélotes musulmans

Des émirats du golfe qui croulent sous l’argent.

 

Le comble, c’est que cette armée qui leur fait la guerre

Est l’héritière de celle qui avait promis naguère

De leur laisser les rênes en quittant leur pays

Et qui, hélas, depuis, ignore qu’elle les trahit

 

 

JB

 

 

 

AZAWAD
AZAWADAZAWADAZAWAD
AZAWADAZAWADAZAWAD
AZAWADAZAWADAZAWAD
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :