Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La force du MILIEU

Plus de béton, plus de ghettos, de l’espace pour tous et les intolérances s’apaiseront d’elles-mêmes. Mais est-ce vraiment ce que veulent ceux qui profitent de la division des humains :  les financiers, les émirs gavés et corrompus du pétrole, la grande confrérie des prédateurs milliardaires ???  

 

 

La force du milieu.  (Poème après l'intrusion de la pub)

 

 

 

 

 

On n’est pas du pays où l’on naît par hasard

Mais de celui où l’on pousse quand on est enfant

Et qui va modeler notre tempérament.

Bien que né à Marseille, je suis un SAVOYARD.

 

Même si je n’ai aucune ascendance Allobroge

J’ai, enfant, chanté fort « Allobroges vaillants »

Quand sous l’occupation on tressait des éloges

A ces Gaulois que Rome jugeait peu engageants.

 

Mais soyons raisonnables et balayons le mythe

Des peuples purs qui datent de l’aube des temps.

Aujourd’hui ils sont tous d’essence composite

Et ce qui fait le lien, c’est l’environnement.

 

La Savoie fut latinisée par les Romains

Qui copulèrent avec ses Gauloises fécondes.

Plus tard elle se soumit à une chefferie burgonde

Qui engendra des ducs appelés « Blanche Main ».

 

Puis ces « Bianca Mano » grâce à Garibaldi

De princes du Piémont devinrent rois d’Italie.

Voulant faire oublier leur surnom d’autrefois

Ils avaient adopté le nom de la Savoie,

 

Leur premier fief conquis après une longue errance

Qu’ils surent faire briller aux temps des allégeances,

Quand les Germains ayant succédé aux Romains

Géraient le Saint Empire avec intransigeance.

 

Oublions les Maures qui ne firent que passer

Laissant dans leur sillage des filles engrossées,

Ou les Espagnols qui, au service des Habsbourg,

Semèrent des bâtards dans nombre de nos bourgs.

 

Ce bref rappel des coïts de soudards ambulants

Prouve que le façonneur est le milieu ambiant

C’est lui qui nous pétrit, forme notre conscient

Développe notre esprit, nous donne notre accent.

 

Et ce milieu ambiant se nomme aussi terroir

Ou terre d’un endroit aux aspects spécifiques.

Elle transmet aux humains des caractéristiques

Qui sont la preuve de son fascinant pouvoir.

 

L’aède occitan qui sait ciseler les mots

De sa plume d’orfèvre pour nous les déclamer

D’une voix qui roucoule ou peut nous alarmer,

Comme un orage se répercutant en écho,

 

Qui est-il ?  Y a-t-il en lui des traces de vieux Celtes,

Beaucoup de Wisigoths et du Vandales en guelte,

De l’Arabe pour sûr, du Saxon pourquoi pas ?

Les Anglais ont aussi séjourné par là-bas.

 

Ce troubadour du pays d’oc est Ariégeois

Et les envahisseurs n’ont pas changé la donne.

Comme partout, ici, la terre seule façonne

Des gens au même accent et au même patois.

 

Certes elle ne cherche pas à changer les couleurs

Mais elle modifie les cerveaux et les cœurs.

Les ghettos des banlieues qui croissent dans le béton

Ne prédisposent pas à cette transmutation.

 

Ils créent des êtres qui ne s’enracinant plus

Mythifient des terres qu’ils n’ont jamais connues –

Quittées par leur famille bien avant leur naissance –

Et cherchent à évacuer ce sentiment d’absence

 

Qui s’est, dans bien des cas, mué en déréliction.

Certains croient pouvoir trouver dans leur religion

La force d’affirmer une vraie appartenance.

Ces professions de foi ne comblent pas les carences

 

Et faute de pouvoir s’enraciner vraiment

Ils rêvent à l’expansion d’un monde musulman

Qui viendraient convertir notre terre infidèle.

Utopie ! le vrai Dieu, ce n’est pas lui, c’est  ELLE !

 

Elle qui, hélas, pâtit de nos aveuglements

De bornés occultant les urgences actuelles.

Si nous ne changeons pas tous nos comportements

Elle va, je le redoute, se montrer très cruelle.

 

JB

 

La force du MILIEULa force du MILIEULa force du MILIEU
La force du MILIEULa force du MILIEU
La force du MILIEULa force du MILIEU
La force du MILIEULa force du MILIEU
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :