Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Table des rats

Inspiré du rat des villes et du rat des champs pour cette journée commémorative des gilets jaunes.

 

 

La tablée des gros rats ( le poème après cette intrusion publicitaire)

 

 

 

 

 

De malins rats des champs s’allièrent aux rats des villes

Et créèrent des clans pour séduire leurs semblables.

Leur vrai but était de mener une vie tranquille

En étant les convives d’une très bonne table.

 

Là, ils devaient défendre ceux qui, ayant voté,

Les nourrissaient fort bien dans l’espoir d’obtenir

Une saine gestion de leur communauté.

Hélas les électeurs ne virent rien venir.

 

La table étant trop bonne les rats élus grossirent

Et passèrent leur temps en vaines discussions.

Certains, bien trop gavés, très souvent s’assoupirent

Et au pays des rats ce fut la déception.

 

Mais liés à ce système qu’ils n’osaient pas changer

Les électeurs choisirent de nouveaux candidats

Aux promesses alléchantes. Tout allait s’arranger.

Hélas la bonne chère en fit des renégats.

 

Parmi eux, quelques-uns plus frugaux, résolus

A plaider pour les rats qui les avaient élus,

N’étaient pas écoutés des autres parlementaires

Qui, vite, se défilaient juste avant les desserts.

 

De tels comportements étant inqualifiables

Dans le pays monta une exaspération,

Car c’est le peuple qui est le vrai  amphitryon

De ces mauvais convives invités à sa table.

 

Et le pays des rats qui les a souvent crus

A envie de crier qu’on ne l’y prendra plus

 

VIVAAA !

 

JB

 

 

La Table des ratsLa Table des rats
La Table des ratsLa Table des rats
La Table des ratsLa Table des rats
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :