Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chemineau

Le poème du jour

 

 

Le chemineau

Après une pub imposée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jadis les SDF s’appelaient différemment.

Sans-logis, mendiants, étaient leurs noms d’avant

Certains les méprisaient, d’autres en avaient pitié  

En Savoie seuls les sots les traitaient de « patiers ».

 

Qui veut dire chiffonniers, un mot plein de mépris.

D’aucuns se référant à leurs vieux croquenots,

Leur avaient attribué le nom de chemineau

Bien moins dépréciant que celui des malappris.

 

Ils ne venaient pas tous d’un milieu interlope

Et avaient eu en Grèce un grand prédécesseur

Leur saint patron païen, Diogène de Sinope

Qui en plein jour cherchait un homme de valeur,

 

Dans cette Athènes antique, et malgré sa lanterne

En scrutant les visages n’en découvrait aucun.

A ses yeux les humains étaient des êtres ternes

Même ceux qui se disaient philosophes ou tribuns.

 

Dans une jarre il avait installé son couchage.

Plus célèbre qu’une star grâce au bouche à oreille  

Alexandre le grand vint donc lui rendre hommage

Et eut droit à ce trait : « Otes-toi de mon soleil ! »

 

Certains clochards à Paris avaient cette stature

Dans les halles, jadis, une froide nuit de décembre

Alors que je frôlais sa vieille couverture

L’un d’eux m’apostropha: « Que fais-tu dans ma chambre ? »

 

De ma petite enfance une image me revient

Nous venions d’emménager à Saint Jean d’Arvey

Quand j’entendis mon père à l’accent marseillais

Dire : « Thérèse donnons-lui de la soupe et du pain ! »

 

Il recevait le chemineau du patelin

Lequel fit stagner son odeur dans la cuisine.

Elle rappelait l’étable, le fumier, les sentines

Et persista alors qu’il était déjà loin.

 

Mais pour le traine-misère la porte n’était pas close

Même si on savait qu’il ne sentait pas la rose

Et surtout il n’était pas un être anonyme

Qu’on désigne aujourd’hui par un vil acronyme.

 

SDF, ces lettres sont bien pires que le mot patier.

Elle déshumanise toute une humanité

Qui fut mise à l’écart de notre société

Par un système qui n’a plus une once de pitié.

 

JB

      

Le chemineau
Le chemineauLe chemineau
Le chemineauLe chemineau
Le chemineauLe chemineau
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :