Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue à celui qui apporte

Merci a Vanessa Decoureau

 

Bienvenue celui qui apporte. (Après ce viol publicitaire)

 

 

 

 

 

 

 

Un proverbe savoyard dit « Benvnu a sui k’appeurte »

Je cherche ce matin. Que puis-je apporter

Qui ni ne vous chagrine et qui ni ne vous heurte ?

Pour ça, il me faut donc « zapper » l’actualité,

 

Eteindre la radio qui est source d’effroi,

Eviter sur Google de lire les nouvelles,

Ne plus voir, plus entendre, dire que la vie est belle,  

Et vous chanter : «  Le ciel est bleu, réveille toi ! »`

 

Le problème aujourd’hui, c’est qu’on est connecté

Et qu’on ne peut plus comme avant se délecter

D’une aube qui se lève et du puissant émoi

D’entendre gazouiller les oiseaux sur les toits.

 

Je sens que je vais encore vous prendre la tête

En fustigeant l’arrogance des grands de ce monde

Leurs querelles absurdes et leurs tueries immondes.

Stop, trois fois stop. Je ne vous embête plus, j’arrête !

 

Mais quoi ? N’ai-je donc rien à apporter, pour l’heure ?

Oh que si, car contrairement à mes intentions

J’ai ouvert la radio, et sur « Interception »

Les voix de Haïti ont chamboulé mon cœur

 

Sensible grand reporter,Vanessa Decoureau

A sillonné cette île et tendu son micro

A des êtres humains aux propos admirables

Qui sont tous confrontés à des faits innommables :

 

Aux gangs que soutiennent des élus corrompus,

 A ces passants paisibles que dans les rues on tue,

Aux milliards envolés, aux ruines qui demeurent,

A ces foules désemparées qui souffrent et qui meurent.

 

De cette adversité, ce terrible chaos

Jaillissaient des paroles belles comme des chants d’oiseaux

Qui paraient pudiquement une grande souffrance

Par des mots et des sons plus doux que les silences.

 

Merci à Vanessa

Pour ce bel apport là !

 

JB

Bienvenue à celui qui apporte
Bienvenue à celui qui apporteBienvenue à celui qui apporte
Bienvenue à celui qui apporte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :