Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UNE MAISON LIBRE

 

 

Mon respect du jour

 

UNE MAISON LIBRE

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre maison ne nous appartient pas, c’est sûr, 

Même si nous l’avons achetée pour en jouir.

Tant d’autres avant nous ont vécu dans ses vieux murs

Elle les a tous vus naître et les a vus mourir.

 

Lorsque je la contemple, « pinquée » sur son rocher

Elle me fait penser à une tour de garde.

Elle est en ce lieu si puissamment accrochée

Qu’il faudrait un séisme pour qu’elle se lézarde.

 

Si je donne libre cours aux pensées romanesques

Je lui vois, au début, une fonction militaire.

Logeait-elle des vigiles qui observaient la mer

Pour signaler à temps l’approche des barbaresques ?

 

Elle fut, sans doute ensuite, une maison de pêcheurs

Qui des fenêtres du haut surveillaient leur bateau

Ils embarquaient le soir, rentraient de très bonne heure

La coque débordant de sardines ou maquereaux.

 

Les familles grandissant, d’autres habitations

S’accolèrent entre elles pour former un quartier. 

Puis le poisson manqua et cette raréfaction

Contraignit des pêcheurs à changer de métier.

 

Dans la culture des fleurs ils devinrent journaliers

Ou ouvriers pour les parfumeries locales

Beaucoup déménagèrent, et ont vite oublié

Ces ruelles qu’on peint sur les cartes postales.

 

Aujourd’hui Antibes ne produit plus de fleurs

Sur les anciennes restanques de la route de Grasse

S’étalent des constructions d’une grande laideur

Presque toutes dévolues au commerce de masse

 

Dans la vieille ville ce sont des investisseurs 

Qui rachètent souvent la plupart des demeures

Pour, via AIRBNB, les louer aux visiteurs

Attirés par le charme d’un quartier qui se meurt

 

Notre maison vivra tant que nous, nous vivrons

Forte de ce passé qui imprègnent ses murs.

Et puissent ceux qui tôt ou tard nous succèderont

Ne commettre avec elle aucune forfaiture.

 

Regardez là, elle a conservé à son âge

Une solidité et de beaux avantages.

Dans la roche a poussé l’étrange micocoulier

Qui se tient à sa droite comme un preux chevalier.

 

Vivaaa !

 

JB

UNE MAISON LIBRE
UNE MAISON LIBREUNE MAISON LIBRE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :