Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des rapines à douze balles

A propos du vol de médicaments et de matériel médical...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des rapines à douze balles

 

Il fallait se douter qu’une engeance assassine

Cupide et abjecte volerait la chloroquine.

Ayant déjà volé masques et respirateurs,

Elle met en péril malades et docteurs.

 

On nous a rabâché que « nous étions en guerre »

Plutôt qu’en résistance, un mot auquel j’adhère.

Or quand on est en guerre les cas de trahison

Sont passibles du peloton d’exécution.

 

Haute trahison à la nation que de piller

Des stocks de chloroquine, ce remède impromptu

Contre la pandémie qui se répand et tue.

Jadis, ces criminels eussent été fusillés.

 

Tous les élus le savent. Les mots ont leur portée.

En guerre il n’est plus temps de se montrer laxiste

En résistance aussi,  si l’on veut remporter

La victoire contre ce corona ubiquiste.

 

Mort à toutes ses crapules sans la moindre vergogne

Qui tirent grand profit de leurs basses besognes

Tandis que des soignants privés de protection

Risquent à chaque instant la contamination !

 

L’humanité  surprend en période de crise.

Il y a tous ceux qui ignorant la convoitise

Affrontent les dangers avec un grand panache

Quand dans l’ombre se meuvent les faquins et les lâches.

 

Pas de pitié pour ces malandrins sans morale

Qui comptent s’enrichir en revendant au noir

Des rapines médicales, ignobles à concevoir,

Et qui, à mon avis, vaudraient bien "leurs douze balles".

 

GRRRRRRRRRR !

 

JB

 

 

 

 

 

Des rapines à douze ballesDes rapines à douze balles
Des rapines à douze ballesDes rapines à douze balles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :