Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE GRAND CONFINEMENT

 

Allez tous ensemble chantons sur l’air du grand chambardement de Guy Béart

(après une pub imposée)

 

 

 

 

 

 

Le grand confinement

 

La terre est en colère

Contre ses locataires

Voici assurément

Le grand, le grand,

Voici assurément

Le grand confinement

 

Un virus très malin

S’échappe d’un pangolin

Et tue quelques Chinois

Vraiment il n’y a pas

De quoi en faire un plat

Mais des millions de virus

En avions, trains ou bus

Qui déferlent sur le monde

Sans perdre trop de secondes

Et ce n’est plus la fête !

Dans chaque pays on fouette.

 

Le tueur invisible

Qui a pris l’homme pour cible

Est baptisé d’un nom

Qui accroit son renom.

On l’appelle Covid

Ce virus très avide

Qui n’épargne personne,

Pas même Boris Johnson.

 

C’est la grande dérobade

Les fuites en escalade

Les «  je n’y suis pour rien

C’est la faute du voisin »

Les vieux meurent à la pelle

Sous ce fond de querelles

Où la guerre des egos

Perturbe le boulot.

 

Mais docteurs, infirmières

Eux mènent la vraie guerre

Et se montrent intrépides

Contre ce maudit Covid

Dans cet isolement

Du grand, du grand,

Dans cet isolement

Du grand confinement.

 

Ils nous font des merveilles

Tous ces humbles soignants

Dévoués, compétents

Et c’est pourquoi on veille

A être là au moment,

Des applaudissements.

Et tous à nos fenêtres,

Comme un seul et même être,

Nous fêtons à 20 heures

Ces femmes et hommes de cœur

Qui luttent éperdument

Pour que cesse vraiment

Ce grand, ce grand

Pour que cesse vraiment

Ce grand confinement.

 

VIVA

 

 

LE GRAND CONFINEMENT
LE GRAND CONFINEMENTLE GRAND CONFINEMENT
LE GRAND CONFINEMENTLE GRAND CONFINEMENTLE GRAND CONFINEMENT
LE GRAND CONFINEMENTLE GRAND CONFINEMENT
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :