Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ils étaient quatre cents

Il y a quatre vingt ans de Gaulle  lançait son inoubliable appel…

 (Après l'inévitable intrusion de la pub)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils étaient quatre cents…

 

 

Ils n’étaient pas des milliers, ils étaient quatre cents

Qui ont quitté leur île balayée par les vents

Quatre cents hommes valides qui ont voulu répondre

Présent à un appel qui émanait de Londres.

 

Ces quatre cents étaient tous les îliens valides

Que comptait ce lieu peuplé de marins-pêcheurs

Quatre cents gaillards courageux et solides

Qui furent les résistants de la toute première heure.

 

Ils n’étaient pas des milliers, ils étaient quatre cents

Quatre cents anonymes inscrits dans nos mémoires

Qui sont partis non pas pour rencontrer la gloire

Mais pour suivre cette voix venue de l’océan,

 

Une voix inconnue qui fit battre leur cœur

Si fort qu’ils grimpèrent tous dans leurs embarcations

Et sans barguigner voguèrent dans sa direction.

Ce furent les résistants de la toute première heure.

 

Quatre vingt ans après cette héroïque action

Une  politicienne se pointe dans les parages

Pour tenter de faire de la récupération.

Elle est fort mal reçue et doit plier bagage.

 

Une bien mauvaise idée de cette femme outrancière

Qui fait penser parfois à l’une des Érinyes 

On ne vient pas ici  semer la zizanie

Au nom de cette voix devenue légendaire.

 

 Viva

 

JB

Ils étaient quatre centsIls étaient quatre cents
Ils étaient quatre cents
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :