Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CHERCHEUR MARGINAL

Ma pensée du jour

 

Ni inconditionnel du professeur Raoult, Ni hostile, je l’observe et reste à son écoute. (Après l’intrusion de la pub)

 

 

 

 

 

 

 

Le chercheur marginal

 

On l’a trop critiqué pour que je ferme les yeux

Et me dise qu’il est peut-être trop ambitieux,

Car certains qui l’attaquent  avec frénésie

Son mus par l’intérêt, voire par la jalousie.

 

N’est-ce qu’en politique que les egos sont grands

Ou dans le journalisme qu’on trouve des intrigants ?

Dans les hôpitaux les professeurs quelquefois

Ont tendance à se comporter en petits rois.

 

J’ai vu ça à Bichat de mes yeux de patient,

Quand suivi de sa cour d’internes déférents

Le « patron » apparut hautain et solennel

Comme un monarque venant toucher mes écrouelles.

 

Raoult  jure un peu dans ce milieu ampoulé

Avec ses cheveux longs peut-être décolorés

Et ses airs de druide qui font épiloguer.

Lui se fout du respect mais aime se distinguer.

 

Le peuple lui sait gré d’être passé à l’action

Et d’avoir attaqué la Covid sans attendre

Qu’en haut lieu on arrête les tergiversations.

Et qu’on tranche enfin sur les décisions à prendre.

 

L’Hydroxychloroquine n’est pas une panacée

Mais quand les hôpitaux se muaient en mouroir

Elle fut pour tous ceux qui se sentaient menacés

Une médication qui redonnait l’espoir.

 

Rien que pour ça déjà, il nous a fait du bien

Ce chercheur marginal qui est un grand médecin.

 

Viva !

 

JB

LE CHERCHEUR MARGINAL
LE CHERCHEUR MARGINALLE CHERCHEUR MARGINAL
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :