Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une espèce déroutante

 

 

Ma propre ouïe n’est pas très bonne et mes yeux ne voient plus très bien mais j’ai la chance d’appartenir à une espèce intelligente qui pourvoit à mes déficiences. Espèce intelligente ai-je dit. En suis-je vraiment certain ? (A lire lire  le poème après une indésirable pub « humaine »)

 

 

 

 

 

 

Une espèce déroutante.

 

Malgré une ouïe excellente nous n’entendons pas.

Malgré une vue remarquable nous ne voyons rien.

Ces cécités égoïstes nous mènent où on va

Alors que nous pourrions prendre un autre chemin.

 

Et où va-t-on ? Allons vous le savez fort bien !

Pourtant quand vous jetez votre masque sale à terre

Ou votre mégot fumant dans une jardinière

Vous n’avez pas plus de jugeote qu’un saurien.

 

Etrange est l’attitude de notre humanité 

Capable de prodige individuellement

Mais qui en tant qu’espèce est d’une stupidité

Que n’égale sur terre aucun être vivant.

 

Qui donc sur notre planète peut tuer sa femelle

Ou s’entretuer dans des guerres sans pitié

Et être, avec les autres espèces, si cruel ?

On ose appeler bêtes sauvages des carnassiers

 

Qui juste pour se nourrir chassent modérément

En ne détruisant pas leur environnement.

Puissent ceux qui nous suivront faire que l'humanité

Découvre enfin les vertus de l'humilité

 

JB

 

Une espèce déroutanteUne espèce déroutante
Une espèce déroutanteUne espèce déroutante
Une espèce déroutanteUne espèce déroutante
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :