Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une réhabilitation qui nous interpelle

Hydroxychloroquine par ci ! Hydroxychloroquine par là !

Il y de quoi perdre son latin, à l’écoute des mandarins.

(Après intrusion de la pub)

 

 

J’avoue être choqué par les querelles mesquines

Qui ont eu lieu concernant l’ hydroxychloroquine.

Juste après qu’une revue médicale réputée

A alerté le monde sur sa nocivité,

 

Notre gouvernement en interdit l’usage.

Etrange, tout de même cette célérité

A frapper ce remède qui fait tant de tapage

Quand le glyphosate, lui,  est toujours usité.

 

Or ce produit là n’a rien d’un médicament

C’est un poison qui altère l’environnement,

Provoque des cancers, pollue nos aliments.

J’aimerais qu’on m’explique un tel acharnement

 

Contre ces cachets qu’on appelle aussi Nivaquine

Et qui sont employés sans que l’on s’en chagrine

Dans de nombreux pays contre le paludisme.

Je sens dans ce rejet poindre un très grand cynisme.

 

Des lobbies fort puissants ne sont-ils pas derrière

Cette sombre polémique qu’attisaient des experts

Se drapant dans leurs fausses vertus professorales

Pour diffamer ce remède peu cher et banal ?  

 

« The Lancet »  cette revue médicale de renom,

Sur les grands dangers  de l’ hydroxychloroquine,

Vient d’admettre que ses assertions étaient bidons

L’Interdit est donc levé malgré la grise mine

 

Des quelques « mandarins » habitués des plateaux

Bien plus présents à la télé qu’à leur boulot

Où des subalternes en toute discrétion

S’échinaient dans les salles de réanimation.

 

Je ne sais de Raoult ce que l'on peut en dire.  

Néanmoins il a agi au lieu de médire.

A Marseille il a peut-être évité le pire.

Mais sur nos dirigeants n’y a-t-il rien à redire ???

 

That is the question ...

 

Viva !

 

JB

Une réhabilitation qui nous interpelle
Une réhabilitation qui nous interpelleUne réhabilitation qui nous interpelle
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :