Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'EST "inOUI !"

Poème écrit hier dans le train qui fonçait vers Paris

( Après l'intrusion de la pub que vous laissez filer sans cliquer)

 

 

 

 

 

C’est "inOUI "!

 

C’est "inOUI", il est arrivé juste à l’heure

Ce TGV qui est parfois un peu rebelle

Et se plait à ne pas toujours être ponctuel

Histoire de nous plonger dans de grandes fureurs.

 

Les couleurs ont changé. La Provence s’apaise.

Elle qui nous aveuglait de contrastes violents

Durant cet été qui connut tant de fournaises,

La voici, pommelée de nuages indolents.

 

Elle  défile sous mes yeux par la vitre du train,

Avec ses vignes en rang  comme à la parade

Et ses collines où s’accrochent des bouquets de pins…

Juste après Toulon le ciel soudain se dégrade.

 

Des cumulus sombres plombent les paysages

Sauf tout là-bas, au loin,  où un petit village,

Grâce à un rai de soleil qui vient de percer,

Par un long pinceau d’or semble être caressé.

 

Marseille est passée, on traverse le Rhône

Qui dans cette ambiance est d’une couleur vert-de-gris

D’une halte, Avignon n’a même pas eu l’aumône

De cet "inOUI" pressé de regagner Paris.

 

Quand la Bourgogne survient devant mes paupières

Avec ses doux coteaux et ses plaisants vallons

Je rêve, me semble-t-il, que je nage en pleine mer

Et que les poissons me prennent pour Poséidon.

 

Un brusque arrêt me tire de mon profond sommeil.

Des hauts parleurs m’agressent. La foule me bouscule.

Me voici coincé  dans les énormes tentacules

De cette ville pieuvre qui nous tient en éveil.

 

VIVA !

 

JB

C'EST "inOUI !"
C'EST "inOUI !"C'EST "inOUI !"
C'EST "inOUI !"C'EST "inOUI !"
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :