Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petit sonnet frileux du matin

Petit sonnet frileux du matin.

( Après l'intrusion forcée de la pub)

 

 

 

 

Eveil Parisien.

 

Ce qui me manque le plus, le matin, à Paris

Ce sont les chants joyeux des éveils antibois

Que vous connaissez tous, je les ai tant décrits

Ici les volatiles ne donnent pas de la voix.

 

Où donc peuvent-ils être, jamais je ne les vois

Dans ma rue parisienne encombrée de voitures

Dont les moteurs émettent de disgracieux murmures

Que déchire par moment un klackson discourtois.

 

Certes le temps maussade n’arrange pas les choses

La grisaille et le froid me rendent un peu morose

Et j’attends que le ciel repeigne un peu les jours

 

Pour me rendre dans les jardins du Luxembourg

Où j’entendrai les merles qui saluent le soleil

Et près des ruches le bourdonnement des abeilles.

 

 

VIVA !

 

JB

Petit sonnet frileux du matinPetit sonnet frileux du matin
Petit sonnet frileux du matin
Petit sonnet frileux du matinPetit sonnet frileux du matin
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :