Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bella, je t'en prie...

Quand Bella la tempête inquiète un pinson

( après l’intrusion habituelle)

 

 

 

 

Bella, je t’en prie…

 

Il avait surgi lentement, avec prudence,

Comme s’il hésitait à se hisser hors des flots

A cet instant, de l’or, il  avait l’apparence

Et faisait scintiller des pépites sur l’eau.

 

Les froidures de la nuit ne partiraient pas vite

L’air était vivifiant, la lumière féérique.

Alors qu’ailleurs le temps était catastrophique

Ici la météo se montrait sympathique.

 

Zut ! J’avais trop trillé. Soudain un noir nuage,

Suivi d’une armée d’autres, vint assombrir les plages

Et depuis hier, le cap antibois se complait

Dans une grisaille balayée par un vent frisquet.

 

Elle vient nous narguer, un lendemain de fête,

Cette Bella qui a sévit dans l’Ouest du pays

Bella ! Quel nom facétieux pour une tempête

Dont le rôle est de se comporter en furie.

 

Par bonheur nos vents marins la retiennent beaucoup

Mais je suis sûr qu’elle leur mijote un mauvais coup,

Peut-être en  les contournant dans le Golfe du Lion

Pour fondre sur le Var à partir de Toulon.

 

Pour l’heure le micocoulier ne s’agite pas trop

Lui qui a été envahi par les passereaux

Très joyeux, ça c’est sûr, mais fort bruyants voisins.

Ouf ! Ils s’en sont tous allés au petit matin.

 

Mon arbre qui a poussé dans la fente d’un rocher

Ne se laisserait pas aisément arracher

Mais Bella, je t’en prie, évite-moi des frissons.

Je ne suis, sache-le, qu’un humble petit pinson. 

 

Viva !

 

JB

 

Bella, je t'en prie...
Bella, je t'en prie...Bella, je t'en prie...
Bella, je t'en prie...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :