Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GENS DE CHIFFRES ET GENS DE LETTRES

Giscard rêvait de faire partie des « gens de lettres ». Pour un « gens de chiffres » n’était-ce pas une gageure ?

( Après une pub intrusive que vous passez sans cliquez)

 

 

 

 

Gens de chiffres et gens de lettres.

 

Pourquoi laissons-nous agir les accapareurs

Qui veulent tout pour eux et se montrent inhumains

Envers tous ceux qui pataugeant dans le malheur

S’échinent à la tâche pour ne pas mourir de faim ?

 

Pourquoi donc un pour cent de toute l’humanité

A-t-il mis la main sur nos richesses planétaires

Et pourquoi, oui pourquoi, l’immense majorité

Serait-elle condamnée à vivre dans la misère ?

 

Nos ancêtres curieusement ne nous ont pas transmis

Un sens de la mesure qui eût été salutaire.

Pourquoi le plus évolué de tous les mammifères

A-t-il moins d’esprit collectif qu’une simple fourmi ?

 

Pourquoi donc empoisonnons-nous nos sources de vie

L’air que nous respirons, la terre qui nous nourrit ?

Et surtout pourquoi malgré nos insidieuses peurs

N’arrivons-nous pas à corriger nos erreurs ?

 

L’écriture ne fut pas découverte pour écrire

Mais pour comptabiliser avec précision

Dans les greniers antiques, les vivres à répartir.

C’est le calcul qui inspira cette invention.

 

Les chiffres avant les lettres et cette domination

Au gré du temps qui passe s’enracine et perdure.

Jadis, les Médicis, banquiers de profession,

Encourageaient les arts et la littérature.

 

Mais si les « gens de chiffres » le mécénat délaissent,

La barbarie s’accroit, la culture régresse

Et la course au profit attire des sponsors

Qui, aux raffinements, préfèrent le veau d’or.

 

Les « gens de lettres » s’éloignent alors de nos pensées

Et les « gens de calcul » ne pensent qu’à encaisser.

« Faire du chiffre » est désormais leur seul souci. 

La Renaissance est loin, ses idéaux aussi.

 

Tout est devenu clair. Il n’y a plus de pourquoi,

L’espèce perd la boule quand l’agioteur est roi

Et méprise les lettres ne valant  pas un liard

A ses yeux qui ne voient rien d’autre que les milliards.

 

JB

 

GENS DE CHIFFRES ET GENS DE LETTRESGENS DE CHIFFRES ET GENS DE LETTRES
GENS DE CHIFFRES ET GENS DE LETTRESGENS DE CHIFFRES ET GENS DE LETTRES
GENS DE CHIFFRES ET GENS DE LETTRESGENS DE CHIFFRES ET GENS DE LETTRES
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :