Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Promenade avant le couvre-feu

Promenade vespérale dans une ville confinée (Après le pub intrusive sur laquelle il ne saut surtout pas cliquer)

 

 

 

 

Promenade avant le couvre feu.

 

Je marchais sous  la bruine dans des rues peuplées d’ombres

Seuls leurs masques clairs se distinguaient dans la pénombre

De ce crépuscule  qui très tôt avait chassé

Une lumière de décembre humide et brouillassée.

 

J’avançais à pas lents dans un silence ouaté

Les fenêtres éclairées dessinaient dans le noir

Des rectangles dorés qui ne laissaient entrevoir

Que quelques silhouettes furtives ou agitées.

 

Entre les voitures roulant à la queue  leu-leu

Surgissaient des  motos montées par des crâneurs 

Dont le cerveau semblait situé dans les moteurs

Qui rauquaient dans la ville comme des tigres furieux

 

Caché par les nuages le ciel était absent,

Les commerces fermés attristaient un décor

Qui  ne retenait plus le regard des passants.

Je crus m’être égaré dans une cité des morts

 

Une insidieuse angoisse troubla mon entendement

Au point que je n’eus plus qu’une seule idée, m’enfuir,

Pour rejoindre la quiétude de notre appartement

Et être accueilli par un lumineux sourire.

 

Viva

 

JB

 

Promenade avant le couvre-feu
Promenade avant le couvre-feuPromenade avant le couvre-feu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :