Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES PETITS CRIMINELS

Maudites Playstations !

(Après la s pub intrusive)

 

 

Les petits criminels.

 

Qu’arrive- t-il à ces gosses  aveuglés par la haine

Qui se battent, s’entretuent, se torturent, se font mal

Non pas à coups de poing – l'empoignade banale

De ma jeunesse qui n’était pas des plus sereine –

 

Mais avec tournevis,  marteaux, et barres de fer.

Ce n’est plus de la « baston » ce sont des tueries

Et cet acharnement, sur ceux qui sont à terre

Révèle une indicible et folle sauvagerie.

 

C’est vrai que ces gamins tuent presque tous les jours

Sur leurs écrans, avec une fureur assassine,

Des ennemis postés à chaque carrefour,

Et leur cerveau, bien sûr, se grise d’endorphines.

 

Honte à ceux qui fabriquent toutes ces Playstations

Qui perturbent gravement les jeunes générations.

Beaucoup deviennent accrocs  à ces guerres  irréelles

Qui font naître en eux des pulsions criminelles.

 

A force de fixer l’écran leurs yeux sont rouges.

Comme hypnotisés, ils tirent sur tout ce qui bouge.

Quand leur mère vient les chercher pour passer à table

Ils suivent docilement, se montrent presque adorables.

 

Car leur esprit étant submergé par le jeu

Ils offrent à leur famille la part résiduelle

Qui peut encore sortir du monde virtuel

Et faire illusion chez parents ou aïeux.

 

Le tueur d’Alishah, un « Nounours»  pour sa mère,

Mais un  nounours masquant un grand semeur de morts

Factices qui, n’ayant plus du tout les pieds sur terre,

N’est même plus capable d’éprouver du remords.

 

JB

 

 

LES PETITS CRIMINELSLES PETITS CRIMINELS
LES PETITS CRIMINELS
LES PETITS CRIMINELSLES PETITS CRIMINELS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :