Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JANOZIK LE REBELLE

L’Educateur : le cinoche de Maché.

( Après l'intruisive pub)

 

 

 

 

JANOZIK LE REBELLE

 

Pendant la guerre dans mon faubourg, «  L’Educateur »

Etait un cinéma, notre cinoche à nous, minots de Maché

Surnommés « Matiérauds», d’un ton réprobateur,

Notre réputation étant fort entachée

 

A Chambéry dans les quartiers chics de la ville.

C’est vrai, les restrictions n’étaient pas la famine

Mais nos estomacs creux nous rendaient indociles

Et nous incitaient à commettre des rapines.

 

C’est ainsi que nous comblions nos maigres repas

En volant des victuailles « que les boches n’auraient pas »

Dans les échoppes où ils venaient faire leurs courses

Puis nous filions dare-dare, mus par de sacrées frousse.

 

Or, donc, l’Educateur, pour nous petits voleurs

Avait une  porte de service où le père Dianon

Contrôleur des billets, Matiériaud de renom,

Nous accueillait  à l’œil dans l’antre du bonheur :

 

Une grande salle obscure aux velours cramoisis

Qui sentait la sueur et un peu le moisi

Où tels des santons des centaines d’enfants

Etaient comme sidérés par le magique écran.

 

Celui-ci n’épargnait même pas les Allemands

Tous neutralisés par ce grand envoûtement

Et qui, soudain, hurlaient de façon effrayante

Quand leurs fesses écrasaient une de nos boules puantes !

 

Bref comme dans les films nous rêvions d’un baiser

Avec notre « bonne amie », une gamine de notre âge,

Lydie avait huit ans, un ravissant visage

Sur ses petites lèvres, les miennes se sont posées.

 

Patatras ! D’un coup est apparu la lumière

Et tous les regards convergèrent sur nous deux !

L’ouvreuse aux cheveux blancs, une célibataire,

Me chassa du cinoche sous des lazzis odieux..

 

Le père Dianon n’appréciait pas  cette donzelle

Grenouille de bénitier et le jeudi suivant

Me fit entrer dans la salle  subrepticement

Où passait le film tchèque « Janozik le rebelle ».

 

L’identification se fit spontanément

Et Jeannot le rebelle sortit fort en colère

Pour partir à la recherche de la mégère

Qu’il traita de vieille pute tout en déguerpissant.

 

Viva !

 

JB

 

JANOZIK LE REBELLE
JANOZIK LE REBELLEJANOZIK LE REBELLE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :