Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La coulée verte

 

Ça s’en va et ça revient.  Eh oui mes textes hier ont  fait d’étranges navette entre le néant et la renaissance dans le blog et sur le fil d’actualité. Oublions ces incidents qui m’ont, je l’avoue, fort irrité. Pour me calmer je suis allé faire une petite promenade.

 

 

 

 

La coulée verte

 

 

A deux pas de chez nous, près du périphérique

Se cache la « Coulée verte » jadis « petite ceinture »

Voie ferrée  reconvertie en jardin public.

Près des rails délaissés, s’épanouit la nature.

 

On monte un escalier ou l’on prend l’ascenseur

Dans une rue près de la bouche de métro Balard

Et on débouche dans un microcosme enchanteur

Qui étouffe le chaos sonore des boulevards.

 

On devine la ville et ses  immeubles laids

Bien plus hauts que les belles constructions haussmanniennes

A travers des frondaisons  qui servent de palais

 

Et de conservatoire aux oiseaux tout en joie

De pouvoir, si près des cacophonies urbaines

Exprimer librement leurs vertus musiciennes.

 

Viva !

JB

 

La coulée verte
La coulée verteLa coulée verte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :