Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CERVEAU, REVEILLE-TOI  !

 Un matin comme les autres ( après la pub intruse)

 

 

Cerveau réveille-toi !

 

Après avoir composé en alexandrins

Les trouvant obsolètes, Rimbaud  les a bannis.

Ils ne sont pas nouveaux, personne ne le nie

Mais ils donnent de la cadence à chaque quatrain.

 

Je sais pourquoi Rimbaud opta pour les vers libres,

Des vers en prose qui, pareils à l’eau d’une source,

Jaillissent et par leur débit trouvent un équilibre

Dans des sons enrichis d’innovantes ressources 

 

C’est le choix d’un génie novateur, cependant

N’étant pas certain que mon imagination

Puisse s’émanciper des rimes, je demeure prudent

Et n’ose me lancer dans l’improvisation.

 

Exemple :

 

Grises sont les façades de ma rue

Grises comme ces nuées charnues

Qui pommellent  le ciel

De rondeurs sensuelles…

 

Zut ! je ne l’ai pas voulu, mais ça rime encore

Néanmoins, il manque à ce haïku spontané

Cette musique à douze pieds, prétendue surannée

Qui lui aurait conféré une vigueur sonore.

 

C’est pourquoi je m’obstine à versifier ainsi

C’est pour moi une gymnastique cérébrale

Qui m’oblige à l’effort surtout quand ça va mal

Et qu’il faut stimuler mon cerveau obscurci.

 

C’est le cas aujourd’hui et pourtant je l’ai faite 

Cette quête de mots ou d’un  quatrain qui sonne

Et si cette poésie est loin d’être parfaite

Elle m’a au moins permis d’activer mes neurones.

 

 

JB

VIVA !!!

CERVEAU, REVEILLE-TOI  !
CERVEAU, REVEILLE-TOI  !CERVEAU, REVEILLE-TOI  !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :