Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je suis un plouc et fier de l'être

Quand à Paris il était bon de ne pas passer pour un plouc.

( après l’inévitable intrusion)

 

 

 

 

 

 

Je suis un plouc et fier de l’être

 

 

Est-il très surprenant qu’étant né à Marseille

Et arrivé en Savoie à l’âge de deux ans,

Juste au moment où l’esprit d’un enfant s’éveille,

Ce pays m’ait  imprimé son tempérament ?

 

A l’instar d’un oison qui doit quitter son nid

J’ai un jour pris l’envol pour des contrées lointaines

Et partout dans le monde, même en  Océanie

La Savoie me suivait pareille à une traîne.

 

Plus tard quand je me fixai dans la capitale

Mes mots lents et mes allures provinciales

Donnèrent matière à des ragots condescendants.

Je me poliçai donc et gommai mon accent.

 

Mais que faut il penser de cette mise aux normes

Qui m'a transformé en Parisien bon ton

Comme elle le fit avec  Auvergnats ou Bretons

En les poussant de force dans un moule uniforme ?

 

J’ai adoré la France des années cinquante

Où même à Paris perduraient quelques accents

D'un argot encore présent mais évanescent

Né d’une dérision frondeuse et piquante.

 

Audiard s’inspira de cette langue imagée

Dans ses dialogues qui font toujours référence.

J’aimais aussi Pagnol et sa plume immergée

Dans le langage solaire des terres de Provence.

 

Je riais en écoutant le petit Quinquin,

Cette berceuse qui chuinte presqu’à chaque strophe

Et  j’aimais entendre aussi « Les gars de Roscoff »

Chantés dans un breton vigoureux et taquin.

 

Hélas nos voix sont devenues presque pareilles

Même si dans la tonalité persistent des nuances.

Qu’aurait été Raimu sans l’accent de Marseille

Lui, l’incarnation du plus vieux port de France ?

 

Est-ce normal qu’on y entende parler pointu 

Quant la télé interroge des gens du crû ?

Idem à Toulouse, à Lyon ou à Bordeaux 

Pourquoi perdre l’accent ? Gardez le verbe haut !

 

 Chaque intonation est issue d’un terroir

Qui lui est spécifique, reliée à une histoire

Ainsi qu'à un biotope qui l'a affutée

« L’ennui naquit un jour de l’uniformité »

 

VIVA  JB

 

Je suis un plouc et fier de l'être
Je suis un plouc et fier de l'êtreJe suis un plouc et fier de l'être
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :