Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas de caissières bla bla bla ou gare à nos boycotts

Ma pensée du jour (Glissez sur la pub)

 

 

 

Pas de caissières « bla bla » ou gare à nos colères !

 

Qu’entends-je ? Que les Monoprix ou les Carrefours

Et autres chaînes alimentaires  de ce type là,

Pour des gens solitaires en pénurie d’amour,

Vont créer une caisse, la caisse bla, bla, bla.

 

J’ai pourtant assisté à la disparition

De caissières accusées d’être trop sympathiques

Parce qu’elles accordaient aux clients de l’attention.

Elles furent remplacées par des caisses automatiques

 

A Monoprix il y avait la Bambara,

Une très belle fille noire aux cheveux teints en roux

Qui n’imaginait pas se mettre dans l’embarras

En s’adressant aux gens avec un ton très doux.

 

Son « bonjour vous allez bien ?» berçait nos oreilles

Et nous poussait à engager la discussion

Pendant que que ses doigts, légers comme des abeilles,

Butinaient le clavier avec précision.

 

On échangeait des mots d’une gentillesse extrême

Et quand parfois je l’interrogeais sur l’Afrique

Ses grands yeux devenaient soudain mélancoliques

Et sa voix semblait me murmurer un poème.

 

En deux temps trois mouvements mon compte était fait

C’était la plus rapide de toutes les caissières

Pourtant, chaque fois, se créait un lien parfait

Durant les secondes de nos échanges éphémères.

 

Il y avait aussi la pâle Algérienne

Aux yeux profonds qui nous fixaient avec douceur

Et les vieilles personnes qui avaient l’âme en peine,

Etaient à sa caisse accueillies avec chaleur.

 

N’oublions pas la native de l’île Maurice

Sa petite voix espiègle, son sourire indulgent,

Qui pour me titiller lâchait avec malice

« Comment allez vous ce matin, Monsieur Jean. »?

 

Ah, non, elles n’étaient pas des caissières bla, bla, bla,

Ces femmes ayant su mettre de l’humanité

Dans leur métier qui ne consiste qu’à compter

C’est pour elles qu’on venait dans ce magasin là !

 

Vous nous les avez supprimées et maintenant

Que, frustrés, on boude vos établissements

Vous voulez en mettre une dont la mission sera 

De répondre à tous les besoins de bla, bla, bla.

 

Misérables calculateurs au cœur de pierre

Vous n’avez pas compris qu’on aimait nos caissières.

Elles ne blablataient pas, elles étaient authentiques

Au diable vos bla, bla, bla et caisses automatiques !

 

Vous êtes, sachez le bien, des nuisibles à nos yeux

Gestionnaires étriqués, spéculateurs scabreux

En  tentant de couper tous les liens humains

Qui ensoleillent nos vies dans l’univers urbain.

 

Viva !

 

JB

Pas de caissières bla bla bla ou gare à nos boycotts Pas de caissières bla bla bla ou gare à nos boycotts
Pas de caissières bla bla bla ou gare à nos boycotts
Pas de caissières bla bla bla ou gare à nos boycotts Pas de caissières bla bla bla ou gare à nos boycotts
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :