Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UN REVEIL EN CHANSON

Le poème du jour. (glissez sur la pub)

 

 

 

 

Un réveil en chanson

 

A quoi sert une chanson si elle est désarmée

Chantait Julien Clerc, d’un ton un peu triomphal.

Eh bien elle a le don de ne pas m’alarmer

Je n’entonne pas, dès l’aube, l’Internationale !

 

Au réveil, un flot de chansons moins glorieuses 

Déferlent dans mon cerveau engourdi et c’est là

Que l’une d’elles va s’imposer et donner le la

A une journée qui sera douce ou ombrageuse.

 

Si c’est la Fanette qui surgit : Bonjour tristesse !

L’étroit couloir qui relie la chambre au séjour

Sera franchi, ému, l’œil mouillé, le cœur lourd

Des regrets et des mélancolies de jeunesse

 

Mais quand, en arrivant dans la cuisine, soudain,

De « La Bohème » jaillit le nostalgique refrain

L’arôme du café, durant un court instant,

Imprègne cette faim de vivre que j’avais à vingt ans.

 

Peu après, sous la douche, quand la voix de Trenet

Me susurre à l’oreille que partout « y a de la joie »

Même si rarement j’y crois, je me laisse entrainer

Par ce chant optimiste qui nous vient d’autrefois.

 

Et quand j’arrive enfin devant l’ordinateur

Qui attend, écran blanc, mon poème du jour

Johnny lance « elle m’oublie », ça me va droit au cœur.

C’est beau, quand dans une voix, il y a tant d’amour.

 

VIVA !

 

JB

UN REVEIL EN CHANSON
UN REVEIL EN CHANSONUN REVEIL EN CHANSON
UN REVEIL EN CHANSONUN REVEIL EN CHANSON
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :