Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une stalinienne  gérontocratie

Tout ce que la télé ou la radio ne vous ont pas dit sur les émeutes au Kazakhstan reléguée au rang de « nouvelles brèves ». (glissez sur la pub)

 

 

 

 

 

Une stalinienne gérontocratie

 

Ça va mal et la population Kazakh se tend

Où ça? Dans quel pays ? Voyons, au Kazakhstan !

Mais attention là- bas, l’inflexible président

Fait tirer à vue sur tous les manifestants.

 

Ça fait bien soixante dix ans que Staline est mort

Mais dans son ex empire fleurissent des épigones, 

D’inoxydables tyrans qui  jouent les matamores

Devant leurs fidèles équipés de sonotones.

 

Eh oui, en éclatant, la rouge autocratie

Sur ses marches orientales peuplées d’allogènes

A fait émerger plusieurs gérontocraties

Nostalgiques d’une Union Soviétique souveraine.

 

Où tous les peuples fusionnés par un seul parti

Créaient un bloc tenu par une poigne de fer

Et une armée d’inquisitoriaux commissaires

Imbus du pouvoir qui leur était imparti.

 

Il est trois fois grand comme la France ce Kazakhstan,

Qui recèle des gisements de gaz ou de pétrole.

Aisément, il aurait pu avec ce pactole

Enrichir ses dix-neuf millions d’habitants.

 

Or, comme en Russie, les apparatchiks d’hier

Faux marxistes déjà, mais vrais rois de l’arnaque

Se sont vite mués en puissants oligarques

Qui dévient vers leurs poches la manne financière.

 

C’est pourquoi quand, du gaz, on augmente le prix

Alors que le sous-sol du pays en regorge

Les paisibles Kazakhs soudain entrent en furie

Et à leurs chefs corrompus veulent faire rendre gorge.

 

Là-bas, on le sait, les matraques comptent pour du beurre

Si un citoyen se révolte, il faut qu’il meure

Et quand c’est la nation qui lance ses huées

Les militaires ont ordre de tirer pour tuer.

 

Affolé, le chef suprême appelle au secours

L’ex camarade Poutine de l’ancienne mère patrie

Et aussitôt par avion l’armée russe accourt

Pour participer au répressif hourvari.

 

Dans le sang fut noyée cette colère justifiée

D’un peuple qui, de ses richesses, a été spolié

Par les hiérarques issus d’un marxisme menteur

Qui affirmait vouloir, des masses, le bonheur.

 

 

JB

 

Une stalinienne  gérontocratie
Une stalinienne  gérontocratieUne stalinienne  gérontocratie
Une stalinienne  gérontocratieUne stalinienne  gérontocratie
Une stalinienne  gérontocratieUne stalinienne  gérontocratie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :