Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A ma Mie

Tardivement, à cause de mes problèmes de santé, voici le poème sur la Saint Valentin que j’aurais du écrire plus tôt. Notre chère payse Josette m’encourageait dans ce sens. Voilà qui est fait ? ( glissez sur la pub)

 

 

 

A ma Mie

 

Ce n’est pas de ma faute, mais celle du destin

Si je n’ai pas honoré la Saint Valentin.

Chaque année à ma Mie je dédie un poème

Qui immanquablement se termine par « Je t’aime ».

 

Mais là,  après une opération de la hanche

Je n’étais pas assez frais pour qu’en moi s’enclenche

Le dictamen, ce miracle de vers alléchants

Qui prolifèrent en nous comme les fleurs des champs.

 

Ô oui, que j’eusse aimé, comme d’une prairie

Faire jaillir de mon cœur des mots en floraisons

Sans cette opération et les agaceries

D’omicron qui est entré en moi comme un poison.

 

Et pourtant je les vois flotter dans ma cervelle,

Comme des fleurs sauvages mutilées par le vent.

Que d’églogues dispersées passent comme des étincelles

Sans pouvoir me laisser un quatrain captivant.

 

Cruel est cet éparpillement dans ma tête

Et je ne puis hélas comme les bons poètes

Rassembler ces brindilles en vers adamantins

Qui luieraient dans ton cœur, pour la Saint Valentin.

 

JB

 

A ma Mie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :