Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gloire aux héros!

A mort le tyran ! (Glissez sur la pub)

 

 

 

 

Gloire aux  héros

 

Méfions nous des manichéismes indigents.

Evitons d’adhérer à ce genre de slogan ;

« Les Ukrainien sont les bons, les Russes les méchants ».

Pour moi, il y a des héros dans les deux camps.

 

Héros ces soldats qui guettent les envahisseurs

Sans avoir jusque là combattu d’ennemis.

Leur cœur bat la chamade. Beaucoup d’entre eux ont peur,

Mais par bonheur ils se sont trouvés des amis.

 

Héros ceux qui comme eux ont rallié les mairies

Mus par une seule idée : défendre la patrie, 

Des filles et garçons ignorant tout des armes

Qui vont en prendre une en retenant leurs larmes.

 

Héros ceux qui, tapis derrière les barricades

Ou les fenêtres, attendent l’approche des chars d’assaut.

Leurs cocktails Molotov les atteindront peut être

Mais des balles mortelles transperceront leur peau.

 

Héros aussi les Russes qui défient le régime

Et osent manifester, chez eux, contre Poutine.

La police les traque, le système les opprime.

On ne le sait pas trop. Tout se fait en sourdine.

 

Les médias sont muselés,  les fonctionnaires aux ordres.

Le dictateur ne tolère pas le moindre désordre.

Néanmoins les rumeurs qui filtrent aux frontières,

Laissent penser que cette guerre est loin d’être populaire.

 

Sous Gorbatchev une éphémère lueur d’espoir

Fit rêvasser les Russes, puis retomba le noir

Des affairistes et des véreux apparatchiks

Qui gangrenèrent toute l’Union Soviétique.

 

Ne diabolisons pas ce peuple qui me chagrine

Et souffre d’être malheureusement retombé

Sous la coupe d’un ex officier du KGB

Qui se prend à la fois pour le tzar et Staline.

 

Or, si le Tzar était un roi de droit divin

Et Staline le Golem d’une laïque doctrine,

C’est un système pourri aux relents de purin

Qui, à l’épigone, a permis de prendre racine.

 

L’Ukraine est comme ce prince qui, face au roi boiteux,

Ayant dit à ses nobles : « boitez tous, je le veux ! »

N’en fit rien et lâcha  au monarque stupéfié :

« Si je marche droit c’est que je boîte des deux pieds » !

 

Héros le président et le maire de Kiev

Elus d'une Nation qui vaillamment se soulève

Contre le mégalomane au meurtrier courroux

N’aimant les peuples que lorsqu’il les met à genoux.

 

A mort le tyran !

 

JB

 

Gloire aux héros!Gloire aux héros!
Gloire aux héros!Gloire aux héros!
Gloire aux héros!Gloire aux héros!
Gloire aux héros!Gloire aux héros!
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :