Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NOTRE TERRE-MERE...

La pensée du jour ( glissez sur la pub)

 

 

 

 

Notre Terre mère.

 

De cette création, elle était plutôt fière

L’affiner lui demanda des millions d’années

Partant d’un primate craintif et rudimentaire

Elle prit tout son temps pour bien le façonner.

 

Il tailla des bifaces, ses toutes premières armes

Et ses tous premiers outils, cela va de soi.

Capable d’extérioriser de profonds émois

Il pouvait de ses yeux faire couler des larmes

 

Et sourire quand il ressentait de la gaité.

Ô oui, elle l’a chéri cet humain sans défense

Qui sut grâce à une créative intelligence

Régir à sa guise la biodiversité.

 

Il inventa le dessin, ensuite l’écriture

Puis la philosophie et la littérature

Produisit des génies en peinture et musique,

Des prodiges en poésie et mathématiques.

 

Ah oui, elle était fière de sa progéniture

Cette Terre-mère qui croyait n’avoir rien fait de mieux.

Elle déchante aujourd’hui et fait triste figure

Car collectivement l’humain est monstreuxeux.

 

En tant qu’individu il est insurpassable

Par ses idées, ses talents et ses savoir-faire,

Son aptitude à façonner la biosphère

A sa convenance malgré des nuisances probables.

 

En tant qu’espèce, nous sommes une calamité,

Des aveugles intégraux, les pires des mammifères!

Aucun autre ne fait preuve d’une telle cruauté

Ne torture ou massacre ses propres congénères.

 

Ils savent qu’ils sont en train de se mettre en danger

En saccageant gravement leur écosystème.

Pourtant la plupart ne voulant rien changer

Oublient qu’on finit par récolter ce qu’on sème.

 

La Terre qui nous chérissait nous hait désormais.

Au lieu de la révérer, on l’a asservie.

A des milliers d’espèces on a ôté la vie.

C’est fini, elle ne nous aimera plus jamais

 

On a empoisonné ses sols, souillé ses eaux, 

Rasé ses forêts, pollué son atmosphère.

Aujourd’hui elle est entrée dans une colère

Que nos inconséquences font monter crescendo.

 

Elle a la prévenance de tous nous avertir

Par des dérèglements climatiques répétés.

Si nous continuons à ne pas l’écouter,

Nul doute qu’elle finira par nous anéantir.

 

 

JB

NOTRE TERRE-MERE...NOTRE TERRE-MERE...
NOTRE TERRE-MERE...
NOTRE TERRE-MERE...NOTRE TERRE-MERE...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :