Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les deux rivales

 

Sonnet de mon balcon. ( glissez sur la pub)

 

 

Les deux rivales

 

Poros a des matins qui ont tous l’air pareil

Avec ses aubes violines qui toujours virent au rose

Et s’esquivent d’un coup dès qu’apparaît le soleil

Avec ses ors que sans retenue, il impose.

 

Et tandis que cette île dans l’ombre dort encore

S’embrase sous mes yeux l’autre rive du chenal

La bourgade d’en face éblouit le décor

Et semble narguer sa somnolente rivale.

 

Poros qui vit le soir quand Galata s’endort

Sans le moindre estivant et des restaurants morts

Se plait de ce retard à l’ensoleillement                                                                      

Qui la repose des agitations vespérales

Quand les touristes viennent s’attabler gaiement

A ses terrasses qui vivent un afflux triomphal

 

Viva. JB

Les deux rivalesLes deux rivales
Les deux rivalesLes deux rivales
Les deux rivalesLes deux rivales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :