Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vois la vie en vers

Après la politique, un peu de détente… (Glissez sur la pub)

 

 

 

 

 

 

 

Pour calmer mes colères   .

Je vois la vie en vers

 

Pas simple de versifier sur l’actualité

Mieux vaut, cet évident, s’extasier sur des fleurs

Et occulter ce qui peut gêner le lecteur

Mieux vaut faire rimer beauté avec bonté,

 

Et privilégier la musique avant toute chose

Comme le disait Verlaine qui caressait nos cœurs

Je ne le puis, hélas, l’époque est trop morose

Et je ne suis, c’est clair, qu’un humble rimailleur.

 

J’eusse aimé, c’est certain, faire chanter mes mots

Comme dans « chanson d’automne » qui me berce encore

Ou les faire jaillir comme des météores

Tels ceux d'Arthur Rimbaud qui brillent toujours très fort.

 

Je n’ai pas ce pouvoir lorsque j’écris en vers

Je ne suis pas poète mais j’étais reporter

Et j’ai couru le monde pour vivre intensément

Sur tous les continents les grands événements.

 

En les faisant connaître je prenais position

Pour des peuples en lutte contre les oppressions.

Eh oui, je vous l’avoue, mon impartialité

Penchait vers ceux qui luttaient pour leur liberté.

 

Aujourd’hui, loin des batailles et de leurs clameurs 

Je les revis un peu en écrivant mes vers

Qui feraient sourire Hugo, génie au grand cœur

Mais me vaudraient l’air dédaigneux de Baudelaire.

 

Le flamboyant Rimbaud crierait à l’imposture

Lui qui qualifia ses poèmes de rinçures

Et l’aimable Verlaine, des rimes, le virtuose

Me conseillerait de revenir à la prose..

 

Eh bien non ! Malgré les efforts que me demande

Cette quête des rimes qui ne vient pas sur commande

Je m’accroche tel un alpiniste aux dons modestes

Qui n'a jamais pu s'attaquer à  l’Everest.

 

Viva !  JB

 

 

Je vois la vie en versJe vois la vie en vers
Je vois la vie en vers
Je vois la vie en versJe vois la vie en vers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :