Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petit matin La cloche de la Garoupe vient de me réveiller, Et derrière les branches du micocoulier Je peux apercevoir la colonne impavide Des pins qui se découpent le long du cap d’Antibes. Les palmiers aujourd’hui paraissent médusés. La samba des grands...

Lire la suite

Faut pas pendre les enfants du Barça pour des canards sauvages. D’accord pour se coucher à l’aller en échange d’une donation substantielle Qatari mais attention l’aller c’est l’aller. Dans cette tractation secrète le club catalan omit habilement de parler...

Lire la suite

Le soleil luit… Aujourd’hui les éléments sont rassérénés Et un soleil royal dore la vieille cité La mer et le ciel se sont étalonnés Un même bleu colore leur immensité. En haut quelques nuages sont restés à la traine En bas les eaux miroitent comme de...

Lire la suite

Le plus difficile pour un humain est d’être Celui qu’il aimerait réellement paraître. Hélas dans ce monde propice aux tentations Il se laisse séduire par les compromissions. Aucun d’entre eux ne nait corrompu ou cynique Même si dans l’enfance certains...

Lire la suite

Un soleil anémié telle une ronde opale S’est levé ce matin sur une mer gris pâle. Obstruant l’horizon de leurs traines factices De livides cirrus s’étiraient jusqu’à Nice. Le bleu du ciel lui-même avait beaucoup blanchi A l’instar des cheveux d’une vieille...

Lire la suite

Comme les parures à plumes des femmes de Bahia Qui dansent, frénétiques, au rythme des sambas Les toupets des palmiers sous l’assaut des bourrasques S’agitent en tous sens au gré du vent fantasque. La mer en grondant vient heurter les remparts. Du ciel...

Lire la suite

Pardonnez-moi chères tourterelles et vous roucoulants tourtereaux de vous faire partager ce coup de colère en vers destiné à tous les empêcheurs de tourner en rond comme le souhaiterait notre mère la terre. « Vous n’aurez pas ma haine » Sublime riposte...

Lire la suite

La pendule peut bien attendre encore un peu. Nous aimons tant la vie qu’on veut s’y accrocher Comme des coquillages agrippés aux rochers Que cherchent à arracher des flots tempétueux. Oui, nous résistons tous à ces coups de boutoir Qui s’obstinent à vouloir...

Lire la suite

Pourquoi aurais-je peur ? Nous traverserons tous le mystérieux passage Qui nous fait basculer de la vie au trépas Et qu’on peut emprunter à n’importe quel âge, Jeune, avec fulgurance, vieux, à tout petits pas. On y pense toujours dès que l’on prend conscience...

Lire la suite

Les parti-tiques de notre République La plupart des partis à l’image des tiques Se gorgent du sang de notre république.Depuis des décennies ils se sont amassés Sur tout le corps de notre France harasséeQui n’est pas parvenue à s’en débarrasser. Des tiques...

Lire la suite