Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D’abord la sidération, puis la tristesse et aujourd’hui la colère ! ( Après une intrusion publicitaire sur laquelle il ne faut surtout pas cliquer) Coup de sang Pour qu’ils cessent de nous tuer, il faut les tuer avant. Elle est passée l’époque de la guerre...

Lire la suite

La nuit a porté conseil. Au lieu d’un cri de haine , un regret ! ( Après l’indésirable pub sur laquelle il ne faut surtout pas cliquer) J’aurais tant aimé… J’aurais tant désiré vous dépeindre la mer Et son teint automnal qui affiche un beau bleu Nettement...

Lire la suite

A cause du re-confinement nous allons devoir écourter notre séjour à Antibes où j’ai quand même eu la joie de revoir « la Nageuse qui nage à l’envers », « la Nuée blanche », tous mes chers volatiles et surtout le « goéland râleur » qui m’a envoyé une...

Lire la suite

Il y a cent ans disparaissait John Reed un grand reporter et écrivain qui fut pour moi un modèle.( Après l’intrusion de la pub) Hommage à John Reed Quand je n’étais encore qu’un simple folliculaire Dévolu à ces tâches qu’on confie aux stagiaires – La...

Lire la suite

L’autre soir dans l’émission « C’est à vous » étaient invitées deux femmes : une rabbin et une imame. Je ne vais pas m’étendre sur la très brillante femme rabbin parce qu’il y en a plusieurs qui aujourd’hui officient en France. En revanche, la femme imame...

Lire la suite

Réflexion sur l’hommage national ( Après l’intrusion de la pub) Adieu Samuel. Hier j’ai pleuré quand est apparu le cercueil Porté par des gardes dans la cour de la Sorbonne Oui, j’ai pleuré comme si j’étais moi-même en deuil Et ce chagrin frappait des...

Lire la suite

Me voici sorti de ma sidération. « Après une pub indélicate » « Le gai savoir » et les ténèbres. Quand je pense qu’ils prennent les textes à la lettre Et croient aveuglément aux dires de leur livre « saint » Entre autres, que la terre fut créée en sept...

Lire la suite

Après la sidération, j’ai ressenti un besoin fou de repenser à mon enfance et à la terre qui a forgé mon âme. ( APRÈS L'INTRUSION IRRITANTE DE LA PUB) On devrait être heureux quand on a dix-huit ans On n’est pas du pays où l’on naît par hasard. On est...

Lire la suite

« Je n'ai rien dit, ma langue n'a proféré nul outrage ; des mots coupables ne m'ont pas échappé dans les fumées du vin : c'est uniquement parce que mes regards, sans le savoir d'avance, ont vu un crime, que je suis frappé. Ma faute est d'avoir eu des...

Lire la suite

Un matin de con… ( Après ce viol de la pub ) A la claire fontaine Certes l’eau me fait penser à la « Claire fontaine » Où, enfant, on aimait aller se promener. Mais l’eau n’est plus si claire et l’envie souveraine De s’y baigner depuis nous a abandonnés....

Lire la suite