Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

No comment ! Le poème dit tout ! Deux questions. Deux questions ont hanté mon esprit ce matin. L’une : notre République est-elle démocratique ? Et dans son sens strict, j’en doutais bel et bien. La démocratie, à moins d’être amnésique, Veut bien dire...

Lire la suite

L’ami jean Claude Depoil m’a fait ce matin penser à Louise Michel, cette sainte laïque révolutionnaire qui a tant milité dans l’espoir de voir triompher un jour une révolution libertaire qui émanciperait les humains de toutes les tyrannies et bâtirait...

Lire la suite

Hier j’ai publié sur mon blog et sur Facebook un poème de l’ami Jean Claude Perpère qui décrivait avec son talent coutumier, un Ardélion intrigant et un Myrmidon vaniteux, l’un toujours prêt à faire une courbette et l’autre à ce rengorger tel un nabot...

Lire la suite

Aujourd’hui place à l’Aède Ariégeois Jean-Claude Perpère qui fait revivre pour nous avec une verve bien à lui, faites pour résonner sur les rocs de son Occitanie natale, avec le roucoulant accent de là-bas, deux mots anciens incarnés par deux types de...

Lire la suite

A peine rentré de Munich, paisible sous la neige, qu’un dimanche agité en France me sort de ma sérénité… Je ne suis pas de ceux qui hurlent avec les loups Ou qui, comme les rats, fuient le bateau qui coule Il est des gilets jaunes que j’apprécie beaucoup...

Lire la suite

Allez une dernière petite pinte de Munich avant de revoir Paris… Retour. Hier en quittant Munich la neige nous a salués Une neige propice, douce comme une caresse, Légère comme du duvet, qui s’évada des nuées Et fit naître en moi une étrange allégresse....

Lire la suite

Voici, juste après cette maudite pub, un poème qui vous est spécialement dédié à vous toutes et tous qui vous donnez le temps de me lire presque chaque jour. Merci pour vos bons vœux amis de mes réveils Que je retrouve parfois juste avant mon sommeil...

Lire la suite

Ambiance munichoise… Il neigeait sur Munich Il neigeait sur Munich mais soudain les nuages Comme s’ils jouaient entre eux se sont tous égayés. Balayant les maisons baroques d’un autre âge Le soleil s’appliqua à les faire briller Cela ne dura pas, le ciel...

Lire la suite

Poème de la Saint Sylvestre Il pleut sur Munich mais mon cœur est étanche Marienplatz s’anime même sous le crachin Le beffroi du Rathaus perce les nuées blanches Que contemple pensive mon ange gardien. Hier, dans la soirée, ce tardif palais gothique Commencé...

Lire la suite

Un chaud et froid entre Antibes et Paris m’a inspiré ce sonnet plutôt tiède ! Après deux jours d’Antibes sous un soleil doré Le froid nous attendait à l’arrivée d’Orly. Dans les rues se mouvaient des zombies emmurés Dans leurs pensées amères, leurs rêves...

Lire la suite