Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Notre langage ne va désormais plus être simple et nous devront veiller à ne pas éveiller la colère des Erinyes qui jalousement veillent  à l’équité des deux sexes y compris dans l’écriture ou la parole. Je crois cependant que ce n’est pas forcément le machisme qui a guidé nos grammairiens au fil des siècles. Je pencherai aussi pour une certaine euphonie et les tropes de nos poètes ou écrivains de jadis ne faisaient pas vraiment de différence entre le féminin et le masculin. Le vaisseau pouvait devenir une voile. En ce moment, beaucoup de vent fait gonfler les voiles. Tranquillisons nous, le calme reviendra après la tempête et en attendant, rions un peu…   

 

Dérision…

 

Chères Amis et amies dois je dire vous êtes belles

Vous mettre au féminin comme les hirondelles

Rayer ce masculin qui vous chagrine tant

Où employer des mots neutres à tout bout de champ ?

 

Et si ces « on » ou « eux » ne vous conviennent pas

Pour ne pas vous déplaire j’écrirais « eux sont sottes »

Ou « On s’est bien amusée ». Est-ce que cela vous va ?

Dites-le moi Mesdames que j’en prenne bonne note.

 

Le machisme est partout même dans notre langue

Conçue par de gros porcs qu’il nous faut balancer.

Que tous les orateurs relisent leur harangue

Car dès le moindre oubli, ils se feront tancer.

 

Ronsard qui vous conviait à contempler la rose

N’était-il qu’un vieux beau, un fat, un séducteur ?

Si vous le pensez sa mise à l’index s’impose

Et jamais plus nous ne vous parlerons de fleurs.

 

JB

 

  

 Y a du vent dans les voiles… Y a du vent dans les voiles… Y a du vent dans les voiles…
 Y a du vent dans les voiles… Y a du vent dans les voiles…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :