Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi Abidjan hier ?

Je me dis que si le monde était plus juste, si les rapaces économiques qui font main basse sur ses richesses étaient exterminés, si chaque famille pouvait avoir de quoi vivre et éduquer ses enfants décemment, le terrorisme ne pourrait sans doute pas se répandre comme il le fait actuellement sur notre terre. L’injustice est le meilleur terreau de la haine qui conduit aux pires excès. Hier, les fanatiques étaient anarchistes, marxistes, nihilistes etc. Aujourd’hui, c’est l’islam qui fournit à la jeunesse révoltée des armes pour assumer aveuglément sa vindicte. Ce n’est guère rassurant. Nos insoumis d’autrefois nourris par Proudhon, Fourrier, Marx, Engels, Kropotkine, Bakounine etc. aspiraient à un monde meilleur sur terre et croyaient, fussent-elles utopiques, à des révolutions de type socialiste qui créeraient une égalité à la fois fraternelle et économique. Nos insoumis actuels sont manipulés par des individus extrêmement louches, au service de forces obscures, qui les incitent à répandre l’idée que la vraie vie ne peut être que céleste, qu’ici bas il n’y a plus d’espoir, et que le martyre est la façon la plus sûre d’accéder à cette paradisiaque éternité. D’où ces jeunes bourrés de préjugés, nourris de rancœurs, qui surgissent à l’improviste et tirent sur tout ce qui bouge, la vie terrestre n’ayant plus aucun sens pour eux. Hier ils ont frappé à Abidjan, demain ce peut être à Rome ou à Berlin. Cela me rappelle - lors de la croisade contre les Cathares, devant les murailles de Béziers en train de céder - la célèbre phrase attribuée à Arnaud Amaury (Amalric). A l’un des barons du Nord qui lui signalait la présence de catholiques non contaminés par l’hérésie dans la ville, il aurait rétorqué : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! »

Pourquoi Abidjan hier ?Pourquoi Abidjan hier ?Pourquoi Abidjan hier ?

On est au 21ème siècle dans une configuration presque identique. Qu’importe pour les commandos d’assassins voués au sacrifice par un calife ludion qu’agitent de ténébreuses mains, que vous soyez innocent ou coupable, musulman, mécréant, juif, ou chrétien, riche ou pauvre. Ce qu’ils veulent, ces suicidaires, c’est mourir en pleine gloire en criant Allah Akbar ! Pour eux - on les encourage à le penser - nous, issus des civilisations européennes, sommes tous des descendants de croisés, des infidèles, et donc les ennemis héréditaires de la vraie foi et du vrai dieu. Et tous ceux qui pensent comme nous, qu’ils soient noirs, jaunes, rouges ou blancs sont à mettre dans le même sac. Feu ! Feu ! Feu ! A mort !

Le seul antidote contre ce mal, je dis bien, le seul, c’est de faire rendre gorge à tous ces accapareurs qui pillent les richesses de notre globe et accumulent de colossales fortunes sans se soucier des multitudes que leur comportement affame. Comble de cynisme, ils vont même parfois jusqu'à jouer les philanthropes pour quelques chanceux qui profiteront de leurs oboles. Pour avoir raison du veau d’or, ne faut-il pas, comme Dieu le suggère à Moïse dans la Bible, tuer tous ceux qui le vénèrent ? C’est peut être ce qui inspire certains islamistes sincères. Néanmoins, si l’on veut vraiment être efficace et changer la gouvernance du monde, ce n’est pas à la piétaille qu’il faut s’en prendre mais aux grands prêtres qui vivent dans le faste et propagent l’attrait du profit, source de tant d’injustices et de malheurs. Alors la violence ne trouvant plus de terreau pour se nourrir devrait s’étioler d’elle même. Est-ce naïf que d’y croire ?

Pourquoi Abidjan hier ?Pourquoi Abidjan hier ?Pourquoi Abidjan hier ?
Pourquoi Abidjan hier ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :