Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vive mon drapeau !

Vive mon drapeau !

Sarko nous avait déjà fait le coup de pomper ses discours sur les thèses chères au Front National. Son épigone social-démocrate Hollande nous la joue presque sur le même registre. J’adore la musique de la Marseillaise mais je dois avouer que j’ai du mal avec les paroles qui datent d’une époque qui était vraiment révolutionnaire et ou l’Europe des empires se dressaient contre la jeune France républicaine qui venait de détrôner son roi et où les individus soudain n’étaient plus des sujets mais des citoyens. Aujourd’hui, j’ai le sentiment que nous sommes redevenus des sujets, les sujets d’une république hantée par le spectre très présent de la monarchie soit disant abolie. Nos présidents sont désormais des rois que l’on élit et qui pendant la durée de leur mandat ont beaucoup plus de pouvoir que le roi des Belges, du Danemark, voire que la reine d’Angleterre qui n’impose que très très rarement ses vues au Premier ministre, chef de l’exécutif. Avec ses deux septennats, François Mitterrand à régné plus que la plupart des rois de France, et même sous les deux cohabitations (Chirac-Balladur) il pouvait mettre son véto s’il n’était pas d’accord avec le chef du gouvernement. Il s’est opposé à la nomination de certains ministres et a refusé de signer les ordonnances sur les privatisations et le découpage électoral. Un roi presqu’absolu donc en période de majorité absolue à l’assemblée, un roi à peine constitutionnel quand il la perdait. Alors voyez vous, si je devais mettre un drapeau à ma fenêtre ce ne serait pas celui de la France - que pourtant j’aime et vénère – mais dont les symboles ont été dévoyé par la classe politique. Ce serait celui du pays de mon enfance : la Savoie, à croix blanche sur fond rouge. Allez, je vous livre son origine.

Vive mon drapeau !
Vive mon drapeau !Vive mon drapeau !

En 1315, Amédée V de Savoie, comte de Savoie de 1285 à 1323, vint à l’aide des Chevaliers de Saint-Jean assiégée sur l’île de Rhodes et leur flotte combinée vaincue celle des Musulmans. Il est même probable qu’à la mort du Grand Maître de l’ordre, le comte Amédée prit ses armes et assuma le commandement à sa place. C’est ainsi que la Savoie aurait adopté les armoiries des Chevaliers. En effet, le drapeau de l’Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte est quasiment identique à celui de la Savoie. Attention ne vous méprenez pas ! Ce n’est pas pour cette raison que j’aime cette croix blanche sur fond rouge. Je l’aime parce que c’est l'emblème de cette terre d’accueil où j’ai grandi et qui m’a transmis les valeurs de liberté et de fraternité qui sont les miennes aujourd’hui. Pour vous en convaincre voici le dernier couplet de notre hymne savoyard « les Allobroges » que nous avons tant chanté à gorge déployée, durant les marches scolaires, quand nous étions enfants.

Chez les humains, toujours je fais ma ronde :

Mon but unique est de tous les unir.

J’espère bien faire le tour du monde.

Et triompher dans un proche avenir ;

Je veux raser ces murailles altières,

Qui des tyrans abritent les courroux ;

Je veux bientôt voir tomber les frontières :

La terre doit, la terre doit être libre pour tous.

Et voici, bien sûr, notre refrain :

Allobroges vaillants, dans vos vertes campagnes,

Accordez-moi toujours asile et sûreté,

Car j’aime à respirer l’air pur de vos montagnes :

Je suis la liberté, la liberté !

Vous voyez ! Alors Viva la libertad. VIVAAAA

Vive mon drapeau !Vive mon drapeau !
Vive mon drapeau !

Partager cet article

Repost 0