Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poème d’un confiné en ce jour de célébration. ( après l’intrusion de la pub) Un héros très discret Il y a des cas où la complicité d’un crime Est, pensait Sade, préférable à la délation. Pour le « divin marquis » qui en fut la victime Cet acte était bien...

Lire la suite

Journal d’un confiné. Poème inspiré par un « post » d’Alexis Lerebel ( Après l’intrusion de la pub) GOUVERNER, C’EST PREVOIR ! « Gouverner, c’est faire croire » écrivait Machiavel Mais attention ! Un excès de contre-vérités Provoque l’éclosion de réflexions...

Lire la suite

Rage d’un confiné qui se réveille en loup. ( Après l’intrusion publicitaire) La coupeuse d’élan Sur France Inter ce matin Fabrice Lucchini Devait nous déclamer des fables de Lafontaine Hélas une coupeuse de paroles mondaine A changé sa prouesse en embrouillamini...

Lire la suite

Journal d’un confiné ( Après l’intrusion de la pub ) Un oubli malheureux ! Pourquoi occulte-t-on le Portugal, la Grèce A la télévision, la radio et la presse Qui font le point sur la pandémie chaque jour ? Ces deux pays sont-ils victimes d’un désamour...

Lire la suite

Poème d’un confiné ( après l’intrusion publicitaire) La confiance La confiance n’a rien à voir avec les actions Qui s’acquièrent ou se vendent selon leurs cotations. Un seul point commun dans cette inadéquation, C’est que les deux subissent des fluctuations....

Lire la suite

Quatrains du confiné ( Après l'intrusion de la pub) Brin de muguet Mais où est ce premier mai qui nous rendait si gais ? Faudra-t-il se méfier de ce brin de muguet Souillé par tant de mains le jour de sa récolte Qui me laisse comme rime virevolte ou révolte?...

Lire la suite

Poème du confiné. ( Après le pillage d’espace de la pub) L’intrus. Il est là, comme le Horla de Maupassant Il est là. On ne le voit pas mais on le sent Il est là, dans nos esprits même si on le nie. Il est là et provoque la nuit nos insomnies. Je ne lui...

Lire la suite

En écoutant « Le petit bal perdu »… (Après l'intrusion de la pub) Le petit Quinquin Non, il ne se souvient plus de son p’tit bal perdu Ce cher Bourvil dont la voix très souvent m’épreint En faisant rejaillir des émois éperdus De mon bal à moi dont je...

Lire la suite

Quatrains d’un confiné… En entendant ce matin sur RFI un député africain faire référence aux « forces vives de la nation » pour résoudre les problèmes auxquels est confronté son pays à l’heure de la pandémie, m’est venue l’idée de ce poème. ( Après l'intrusion...

Lire la suite

Poème d’un confiné. Aujourd’hui sus aux bureaucrates. Faites comme moi. A vos fléchettes ! ( après l'intrusion de la pub) Sus à la bureaucratie ! Ils voudraient être aimés mais qu’ont-ils fait pour nous Ces élus qui pour l’être promettaient leur chemise...

Lire la suite